Accueil Edition 2006 Les artistes de l'édition 2006 Francis Mansu





 

.: Francis Mansu




Francis Mansu
Torcy-Cité

Quand on dit : « Je suis de l'Avenue », tout le monde comprend à Torcy. Il s'agit de l'Avenue de la Marne, celle qui traverse tout le quartier, la grande voie d'entrée dans Sedan. « Être de l'Avenue », c'est être aujourd'hui un peu un rescapé, dans ce quartier populaire qui a vu se succéder le déclin du textile dans les années soixante puis la restructuration de la sidérurgie et qui compte aujourd'hui trente à quarante pour cent de chômeurs. Après les fermetures d'usines, vient le temps de la destruction des immeubles de logement devenus inhabités, inhabitables ou trop compromettant pour l'image de la ville dont ils « ornent » l'entrée.

Francis Mansu, qui photographie depuis longtemps ce quartier voué à disparaître pour en conserver la mémoire, a suivi la destruction de trois tours avant et après le départ de leurs habitants. Étape par étape, nous assistons à ce qu'il nomme « le grignotage du vécu ». Après avoir photographié une quinzaine de familles dans leur salle à manger, il est revenu sur les lieux désertés où seuls les papiers peints rappellent l'identité de ceux qui y vécurent. Ultime étape : la démolition des façades qui tombent comme des rideaux dévoilant ces mêmes papiers peints, trésors intimes brutalement jetés dans la lumière de l'espace public.

Francis Mansu qui fut photographe industriel chez Usinor (à la « grande époque »), se livre ici à un travail systématique de repérage et d'archivage. La rigueur objective de ce reportage n'occulte ni la conscience militante de son auteur ni l'émotion devant cet effacement progressif des traces de vies privées, d'histoires personnelles et de mémoire collective. Ces images sont présentées en extérieur sur les lieux-mêmes où furent réalisées les prises de vue.


J.-C. F.

..............................
[«Son C.V.»]






Print Imprimez cette page / Print this form


.:: Contact :: Copyright © 2004 - 2005 urbi orbi - Sedan Renaissance ::.