Accueil Edition 2001





Un oeil sur le festival Urbi et Orbi


notre
sélection

 

.: Edition 2001




Urbi & Orbi, dont vous allez découvrir l’édition N° zéro, c’est la rencontre de deux convictions.

Celle de Sedan Renaissance, association militante de sa ville, et la mienne, convaincu qu’après l’expérience du Mai de la photo à Reims, "un vent de photographie" pouvait à nouveau souffler sur la région.

Une série d’expositions de photographies articulée autour d’un colloque sur La Ville, tout cela sur un rythme biennal, voici notre ambition. Et c’est au baptême de ce projet que nous vous convions.

La ville a toujours été le terrain de prédilection des photographes, bien sûr dans l’histoire de la photographie avec Stieglits, Atget ou Doisneau…, pour ne citer qu’eux, mais aussi dans la photographie contemporaine où les visions de la ville fourmillent.

J’ai choisi pour cette édition, que je considère comme une préfiguration, de vous présenter cette diversité. Les images presque archéologiques de Jacqueline Salmon nous parlent de la réhabilitation d’un immeuble ancien de Lyon, André Jasinski à Bruxelles ou à la pointe de Lewis (Quebec) nous montre des paysages à la marge de la ville, Xavier Ribas dans son travail "Les dimanches" pose un regard sans concession sur la vie dominicale dans la banlieue de Barcelone.

Pere Formiguera réunit dans un portrait de familles les trois grandes composantes de l’architecture de la ville de Reims. Plus loin, Christopher Taylor, photographe voyageur, nous livre quatre grandes images de villes de Manchourie, Frédéric Bellay dans sa série "Babel" nous parle d’abord de lui, de sa vision de la ville fictive ou reconstituée. J.S. Cartier nous fait partager dans ses images de New York son sentiment de chaos visuel, à l’opposé, Bogdan Konopka nous emmène dans des villes de l’Europe de l’Est sur les traces de ce qui reste d’un autre monde. Philippe Herbet, lui cherche sans doute à retrouver dans ses impressions visuelles de la ville de Seraing (Liège) les émotions de son enfance. Pour Jindrich Streit, qu’il soit à Reims, Olomouc ou Lorient, il photographie la ville comme il photographierait son village. Enfin, Estel Raguet et Francis Mansu par des images de fragments ou de détails terminent ce voyage et nous ramènent à Sedan.


Jean-Marie Lecomte

Commissaire des expositions



Expositions
 
 
 



.:: Contact :: Copyright © 2004 - 2005 urbi orbi - Sedan Renaissance ::.